Ca y est, l'invitation est lancée, le compte à rebours à commencé. Il me reste...exactement 30 jours pour produire de quoi garnir mon échoppe au Handmade Market.

invit-FR

C'est hypermotivant, et je me suis lancée à corps perdu dans la réalisation de fleurs kanzashi et de guirlandes en feutre.

IMG_4404 IMG_4406 IMG_4423 IMG_4411

A tel point que mes enfants pensent apparemment que j'ai deux boulots : celui à Linkebeek et un magasin à la maison. Les marchés virtuels, cela semble encore un peu difficile à saisir à leur âge...(-:

13 exposants avec des réalisations absolument magnifiques, tout un défi au niveau place et organisation ! Mais j'avoue ne pas trop m'inquiéter, le moment venu, on trouvera bien la meilleure manière de présenter les choses.

Je suis enchantée que tant de monde ait répondu à l'appel, je sens un engouement croissant pour le fait-maison. Comme si, pour se distancier, ou se déresponsabiliser du matérialisme galopant dans notre monde, on cherchait à créer et à laisser une trace.  Quels meilleurs témoins que tous ces sites (Etsy, ALM, Da Wanda,...) qui offrent aux habitants du monde entier, une vue électronique si proche de toutes ces merveilles produites par des mains par-delà les continents ? Nombrilisme, retour aux sources,...qui le dira ?

C'est ainsi que j'ai rencontré le WE dernier, Vanessa, la maman d'une petite fille dans l'équipe de hockey de la mienne. Elle aussi, est en quête de beau, de bon et de vrai. Avec un côté un peu Jekyl & Hyde. Boulot bien conventionnel la journée, mais débordant de créativité débridée le soir et les WE, quand elle se dévoile sur son blog http://vanessaserendipity.blogspot.be/ ou partage ses connaissances en Feng Shui (www.missfengshui.be). Belle de l'intérieur et de l'extérieur, elle a fait rayonner mon WE que j'ai terminé avec une sensation de plénitude.

Des rencontres comme cela, je les savoure et contrairement aux reproches qu'on peut lui faire (parfois pleinement justifié, je vous l'accorde), le Net, me permet d'aller à l'encontre d'autres, tous "soulmates" sans visages. J'applaudis donc, énergiquement, aux richesses que la Toile peut nous apporter !