Après le Handmade Market, qui connut un franc succès, ma frénésie de création s'est un peu apaisée. Principalement, sous injonction de ma tendre moitié qui, las de mes exils dans mon atelier, me fait comprendre que je dois à présent revenir vers le "pays des vivants"...comprenez, la réalité du quotidien boulot-enfants-mari-chien ! J'obtempère donc, non sans d'abord m'inscrire au Marché de Noël qui sera organisé au Centre Culturel De Meent à Alsemberg les 8 et 9 décembre prochain (venez m'y rejoindre !).

La vie reprend donc, avec les p'tits défis qui la pimentent, comme l'organisation de la première Pyjama Party de ma fille. Six filles à occuper et à canaliser de 18h00 à 11h00 le lendemain...oh la, c'est encore autre chose. Atelier maquillage et pose de faux ongles, mini soirée dansante, crêpes, projection de High School Musical avec le délicat son des popcorns qui crépitent... Ca va, j'assure.

IMG_4833

Jusqu'à ce que mon chéri me fasse remarquer que la colle utilisée pour coller les faux ongles ressemble furieusement à de la superglue, et me demande si les ongles se retirent tout aussi facilement qu'on les pose. Vérification faite, la réponse est brève : non ! Je vous passe la crise d'angoisse, les SMS affolés envoyés à la copine esthéticienne, les recherches tous azimuts faites sur le Web, et les images de parents furieux qui font perler de grosses gouttes sur mon front. Je décide d'attendre le lendemain pour mettre en oeuvre un mix de recettes/solutions chinées sur des blogs. Après le petit-déj, voilà donc 50 doigts trempées dans un mélange d'eau chaude et de dissolvant à l'acétone. Eurêka ! Après 20 minutes de trempette, les filles parviennent à retirer les maudits ongles, à leur (et surtout MA) plus grande satisfaction.

Voici donc déjà venue la période de l'année où la créativité faite maison se déploie dans toute sa splendeur ! A l'approche (très proche, trop proche, hélas...) des fêtes, les initiatives de type marchés de Noël et autres foisonnent, les magazines regorgent d'idées de déco de Noël et les étalages rangent les dernières toiles d'araîgnées pour faire place aux premières boules et branches de sapin nappées de fausse neige.

Certes, il nous reste encore un bon mois et demi, et à l'image du magasin américain Nordstrom, ne brûlons pas les étapes des festivités célébrées entre septembre et janvier. Mais...il faut s'organiser quand même, et puis, c'est tellement tentant de laisser les idées de réalisations germer petit à petit !