J'ai commencé à vendre mes premières réalisations faites maison lorsque j'avais 12 ans, sur le marché aux puces local de ma ville natale. Avec mon amie d'enfance Saskia, nous passions des heures à faire des boucles d'oreilles et colliers en perles.

Ma mère affirmait qu'elle ne cousait pas très bien, mais j'étais subjuguée par les choses qu'elle créait derrière sa vieille Bernina. Costumes, vêtements pour nos poupées Barbie, sacs à linge, décorations de Noël, ... J'adorais tout cela ! Voir de simples tissus et rubans se transformer en pièces uniques était à chaque fois un réel délice, tel un biscuit chaud que l'on sort du four et dont l'odeur vous embaume totalement...

C'est vrai ce qu'ils disent. L'on ne se débarrasse pas si facilement du microbe créatif. Pour ma part, il ne m'a jamais quitté, même si me marier, avoir trois enfants et un emploi à plein temps a forcément contribué à des pauses imposées.

De multiples marchés de Noël plus tard, l'Internet m'a donné le courage de faire un pas en avant en rejoignant la communauté créative en ligne. En 2012, je créais mon blog et mes boutiques en ligne sur Etsy et A Little Market. Dis Bibisse était né sur la Toile ! Bibisse, parce que l'on m'a toujours appelée comme cela dans ma famille et Dis parce que, quand j'étais plus jeune, mes sœurs me demandaient de leur réaliser un bijou en commençant leur phrase par "Dis, Bibisse, pourrais-tu me faire un collier bleu et rouge qui irait avec ma nouvelle robe de soirée? ".

Bien que je travaille encore beaucoup avec des perles et adore utiliser le feutre (surtout pour les accessoires enfants), j'ai découvert il y a quelque temps la beauté pure du cuir associé au métal. Mais mes intérêts changent souvent de l'un à l'autre, alors je continuerai  probablement à avoir ces cycles « créatifs ». Tant que cela vienne...!

Un jour, peut-être, je pourrai faire de ma passion mon activité principale. Mais, d'ici là, je continue à éprouver beaucoup de bonheur à voir les autres porter ou utiliser mes réalisations, et aimer cela !